Ivanov

Cie L’Eternel Eté 

samedi 25 Juin à 20h00

Tout public | 1h30
L'Ancien Château

Ivanov est un jeune homme d’aujourd’hui, confronté au poids d’un héritage trop lourd à gérer, d’une passion amoureuse qui s’éteint, et d’une perte de sens sur le monde qui l’entoure.

Après le succès des Fourberies de Scapin et du Cercle de craie, L’Éternel Été s’approprie un des chefs d’œuvre de Tchekhov dans une traduction taillée sur mesure pour l’esprit de troupe qui anime cette compagnie depuis plus de 10 ans. Avec un texte modernisé par ses soins et une très belle mise en scène, la Compagnie de l’Éternel Été offre un spectacle magnifique, en tempérant la gravité du propos par des parties chantées.  

Nouvelle traduction et adaptation : Emmanuel Besnault et Yuriy Zavalnyouk  
Mise en scène : Emmanuel Besnault  
Avec Johanna Bonnet, Lionel Fournier, Benoit Gruel, Schemci Lauth, Manuel Le Velly, Elisa Oriol, Deniz Türkmen, Yuriy Zavalnyouk  
Assistant à la mise en scène : Lionel Fournier  
Création lumière : Cyril Manetta et Emma Schler  
Scénographie : Angéline Croissant  
Création musicale : Jean Galmiche

Crédit photos : Marc O. Carion / Ville de Versailles  

Tarifs :

L’entrée sur le site est gratuite.
Prix par spectacle :
Adultes : 7 euros (à partir de 13 ans)
Enfants : 4 euros (pour les 6-12 ans)
Gratuit pour les moins de 6 ans

En savoir plus sur la compagnie

Télécharger le programme

Un festival ne se
fait pas seul !

Je remercie Céline Charton, présidente de La Cie Divertimento, sans qui rien ne serait possible. L’ensemble des bénévoles de la Cie pour leur dévouement précieux. L’Etat, la Région, le Département, sans qui il serait bien difficile de réaliser nos envies artistiques.
La communauté de communes grâce à qui le festival peut voir le jour.
Monsieur Jean-Claude Pichon et son conseil municipal pour leur engagement et leur accueil qui facilitent le bon déroulement du festival, ainsi que les habitants de Chissey-sur-Loue pour leur implication.
Les communes et associations du Val d’Amour pour leur prêt de matériel.
Merci aussi à la presse écrite.

Sylvain Lecomte
Directeur artistique